/
    • Intersaison / Terre / Rate-Pancréas – Estomac / Goût

    • Intersaison

    • L'Intersaison s'étend sur 18 jours entre les saisons. Elle est synonyme de lenteur.
    • Elle représente la pause, la régénération, l'intégration du vécu de la saison précédente. Nous sommes disponibles pour un nouveau mouvement. C'est une période de retour au corps qui le nourrit.
    • En tant qu'ajustement climatique, elle provoque la perte d'appétit, les nausées. Nous digérons la saison précédente.
    • Terre

    • La Terre est une énergie qui relie, regroupe, recentre.
    • Elle a une fonction à part. C'est le centre, le pivot des autres éléments.
    • Elle exprime la sensation du corps, la sensualité, l'ancrage, la stabilité. C'est la nourriture du système émotionnel par le bien-être, le confort. Elle évoque le relationnel, comment nous entrons en relation avec les autres. Elle incarne la rondeur, la tranquillité, la simplicité, la sécurité, telle une parole harmonieuse qui nous met en confiance.
    • Lorsqu'elle est en faiblesse, l'enfant tombe malade pour que l'on s'occupe de lui, se sentant en insécurité.
    • En excès, elle conduit à l'inertie dans les comportements nuisibles tel que ne pas savoir dire non.
    • Rate-Pancréas

    • La Rate est liée aux systèmes digestif et métabolique, ainsi qu'au Goût.
    • C'est l'organe le plus trouble. Elle gère l'acquis, s'ajuste en permanence à notre environnement. Elle imprime et mémorise l'image que nous avons de notre corps, les qualités que nous avons développées, les expériences sensorielles. C'est l'affect donné par la mère, comment nous aimons et touchons, nous laissons aimer et toucher, notre rapport à la nourriture. Elle garde l'impression profonde de l'image de la mère, le modèle de notre mère intérieure. Elle correspond aux besoins, être une bonne mère pour soi afin de l'être pour les autres, savoir se nourrir pour ne pas se nourrir des autres, s'accueillir soi-même pour être accueillant. Elle stimule la confiance en soi, savoir revenir à l'instant présent. Elle favorise les relations douces. Elle encourage la patience, l'empathie avec les ombres des autres.
    • Sur le plan mental, elle apporte la réflexion juste, la pensée concrète et pragmatique.
    • Lorsqu'elle est en faiblesse, nous ne savons pas de quoi nous avons besoin, ne sommes pas assez bons avec nous-mêmes et trop bons avec les autres. Elle fixe les impressions déformées, mène à l'anorexie.
    • En excès, elle entraîne la boulimie. C'est le centre de nos compulsions, nos addictions. Elle cause l'anxiété, la rumination, l'obsession. Elle suscite la peur de manquer, le sentiment de trahison. Nous supposons dans les relations, projetons sur notre compagnon ou compagne ce qui nous a manqué chez la mère. Nous acceptons le trouble relationnel. Elle déclenche l'instabilité, la dispersion.
    • Estomac

    • L'Estomac digère les émotions et les pensées.
    • Sur le plan mental, il assimile les nouvelles idées.
    • Lorsqu'il est en excès, il fait naître l'angoisse.