/
    • Energétique chinoise – Gestion des émotions

    • La Médecine Traditionnelle Chinoise considère que la grande majorité des émotions sont d'origine psychique. Elle porte ainsi une attention particulière à ce que l'on pourrait nommer "l'introspection thérapeutique".

      Les émotions et les pensées sont en effet l'aspect immatériel, tandis que les organes sont l'aspect matériel d'une même énergie. Ces derniers sont donc les lieux de résidence d'émotions et de pensées qui leur sont propres. Ils nous donnent des clefs pour comprendre et traiter nos perturbations émotionnelles, nos troubles comportementaux, les déficiences de notre activité mentale, ainsi que nos désordres physiologiques.

      Nos émotions et pensées contrariantes sont en fait des énergies, des forces à reconnaître qu'il convient de laisser circuler pour s'en libérer. Si nous les refoulons, elles se cristallisent et se matérialisent dans notre corps. Si nous les combattons, nous leur donnons une existence en tant que forces adverses. Elles deviennent alors de plus en plus combatives, de plus en plus résistantes, et finissent par nous attaquer et nous blesser sur le plan physique. Le corps a repris ses droits... La récurrence et la persistance de ces troubles nous entraînent également dans des comportements néfastes tant pour nous que pour notre entourage : nous nous renfrognons, nous nous plaignons, nous pleurons, nous crions, nous frappons.

      Lorsque nous éprouvons une émotion autre que la joie, nous avons tendance à vivre un constat d'échec, d'inquiétude, d'urgence à agir, de contrôle. Nous ne faisons alors qu'y ajouter un poids psychique supplémentaire. En ressentant "J'aimerais tellement être heureux", "Le jour où... alors je serai heureux", nous accordons également trop d'énergie à notre désir et créons la crainte de ne pas le satisfaire. De même, l'excès de joie tel que l'euphorie ou l'excitation, la recherche de l'extase perturbent notre équilibre psychique car nous passons par des moments de profonde déception et d'angoisse liée à la perte de cet état. A l'inverse, ressentir "Je me sens triste" apporte de suite un mieux-être, un regain d'énergie.

      En pratique, il s'agit d'éprouver dans le corps la manifestation concrète de l'émotion ou de la pensée perturbatrice, l'observer, l'exprimer. Nous prenons alors du recul par rapport à nos réactions primaires, nous relativisons la gravité de la situation. En ne faisant plus corps avec le trouble, en le laissant vivre, nous entamons un processus d'extériorisation sain tant pour l'équilibre physique que psychique. Reconnaître une émotion ou une pensée dérangeante, c'est lui donner du sens et de la transparence, c'est s'autoriser à en faire l'expérience, une source d'enrichissement personnel.

      Le processus de libération émotionnelle est une mise à distance qui nous rapproche de nous-mêmes. Il est synonyme de changement profond, fruit d'une prise de conscience progressive qui nous conduit à une joie sereine et durable, un sentiment de liberté.

    • Librement inspiré d'Isabelle Laading - Les Cinq saisons de l'énergie